logo Annonay Rhône Agglo

Dominique VIAVANT nous raconte...

Dominique Viavant, passionnée par l’histoire de la guerre 1914-1918, partage avec le public l’histoire de sa famille durant la guerre 14-18.


Le 13 novembre 2016, Dominique Viavant nous a fait le plaisir de présenter la suite de son long travail de mémoire, les années 1915 et 1916 dans la nouvelle salle culturelle du Moulin du Roy.

A 10 heures, première projection du diapo film concernant l’année 1915, après la pause déjeuner continuité, projection de l’année 1916.
Le public a pu découvrir ou redécouvrir l’exposition de Dominique qui s’enrichit d’année en année et échanger sur les différents trésors. (Les prothèses médicales, les boites de médicaments, le paquet de premiers secours, les livres scolaires, les médailles, les « bijoux » …..)

Les diapos films sont réalisés à partir de la correspondance de « poilus » issue de sa famille, ouverte après plus de 70 ans de sommeil, et d’un travail de titan fait de recherches, lectures, enquêtes et voyages.

Découverte dans la maison familiale du « sachou » contenant les correspondances.
« En parcourant quelques lettres, raconte Dominique, je me suis vite rendue compte que tous ces documents dataient de la période de la première guerre mondiale. Je ne pouvais décemment pas brûler tout cela. J’ai donc tout mis dans un sac poubelle et je l’ai emmené chez moi… ».

Au milieu des lettres se trouvent aussi ordonnances de médecin, documents notariés… parfois abimés par le temps. Une à une, elle retranscrit, chaque document à l’identique en notant soigneusement l’auteur, son type (lettre ou carte postale…), s’il a été écrit à l’encre ou crayon à papier… « Je me suis ainsi aperçue que les lettres écrites dans les tranchées étaient écrites au crayon à papier. »
Puis les principaux personnages se dévoilent peu à peu, grâce à l’arrière-grand-mère Sophie, qui a conservé précieusement tous ces documents dans son « sachou » (sac).

Et Dominique poursuit : « pourtant je trouvais que cette correspondance, sincère, authentique et se moquant le plus souvent de la censure, montrait bien comment la guerre est arrivée, comment elle a bouleversé la vie de milliers de familles comme la mienne. J’avais envie que
les gens puissent se mettre à leur place. Mon grand-père et mes grands oncles avaient entre 17 et 25 ans quand ils ont été mobilisés sur le front. Ils avaient tous une situation, un plan de vie. Et la guerre a tout balayé. C’est tout cela qui m’a donné envie de témoigner… »

Sophie et Johanny Vincent avaient respectivement 53 et 64 ans en 1914. (Les grands parents de Monique Valencony, la maman de Dominique Viavant).

Ils avaient six enfants : Jean 30 ans (marié à Elisa le 26 mai 1914), Joseph 28 ans, Camille (le grand père de Dominique) 25 ans, Jules 22 ans, Paul 20 ans et Marie 17 ans.

Les cinq garçons ont été mobilisés.

Afin de rendre ce documentaire plus vivant, Dominique a demandé à Mariette Vergne, conteuse à la forêt des Contes de faire la voix de Sophie, à son mari celle de Camille, a d’autres membres de sa famille (frère, neveu…) et amis, les autres personnages.


L’année 1914, c’était le début de cette longue période inconnue, les années 1915 et 1916 représentent un voile de lassitude. Lassitude au front et lassitude des civils à l’arrière. Les femmes ont pris une place importante afin de conserver les acquis au mieux en attendant le retour des hommes. Leurs correspondances donnent de l’espoir et des nouvelles de chacun dans ce long conflit. Les mauvaises nouvelles font partie d’un quotidien très obscur et incertain mais les personnages se serrent « les coudes ».

A la fin de cette représentation, jeunes et moins jeunes ont des sentiments divers. Les questions fusent, des interrogations sur nos propres familles.
Un passé difficile mais un mélange extraordinaire d’amour, d’empathie, de compassion et de solidarité.

De Villevocance aux Balkans en passant par Verdun et plus encore…
Non contente de suivre pas à pas les parcours de son grand-père et de ses grands oncles grâce notamment aux journaux d’unités consultables sur le site internet « Mémoire des hommes », Dominique entraîne mari et enfants à Verdun. Ensemble, ils retrouvent également certains petits villages évoqués dans les courriers. Dominique n’a pas fini de nous étonner !!!
Ce documentaire nous rapproche de l’Histoire (avec un grand H) et de la petite Histoire de nos villages et de nos familles.


Un grand merci Dominique pour ce beau travail de mémoire, félicitations pour nous avoir fait voyager dans le temps avec beaucoup d’authenticité. Nous lui souhaitons beaucoup de courage et d’énergie pour nous apporter la suite en novembre 2017 !
Merci également à son mari et aux conscrits pour leur contribution à la réussite de cette belle manifestation.


La journée du 13 novembre 2016 a été une réussite, l’intervention de Dominique Viavant toujours très appréciée a été accompagnée par la présence des jeunes Conscrits de 2018.
Ceux-ci ont pris part à la manifestation en organisant un point boisson et restauration
au niveau du bar de la salle culturelle.

Leur présence depuis le matin jusqu’au départ de tous le soir a été très appréciée et a permis un moment convivial et intergénérationnel.

On tient tout particulièrement à les remercier de leur investissement .



faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

MAIRIE DE SAINT-MARCEL-LES-ANNONAY - Le Village - 07100 SAINT-MARCEL-LES-ANNONAY
Tél. : 04 75 67 12 50 - Fax : 04 75 67 19 84

     RSSSaint-Marcel-les-Annonay